Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2019

Qui doit se faire vacciner contre la rougeole et pourquoi, après la réapparition de cette maladie

À partir de 1981, le vaccin dit "triple viral", le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons a commencé à être appliqué systématiquement. Maintenant, des décennies plus tard, Santé a recommandé la vaccination de toutes les personnes nées entre les années 70 et 80.

Quelle est la "alarme" maintenant? Pourquoi ne pas vacciner les personnes nées avant? Quels sont les dangers de la rougeole? Nombreux sont les doutes soulevés avant la notification du ministère. Toutefois, les informations sont importantes pour protéger non seulement les adultes, mais également les jeunes enfants.

Temps de "revaccination", qui devrait le porter?

Il n'y a pas si longtemps, l'OMS a mis en garde contre une repousse de la rougeole en Europe. Quelle est la deuxième maladie la plus mortelle de notre histoire semblait contrôlée. Cependant, des épidémies sporadiques sont apparues au cours du dernier semestre ont laissé plus de 90 000 cas, un nombre supérieur à celui de l'année 2018. Cela fait craindre le pire.

Pour cette raison, les recommandations visant à surveiller la population ne tardent pas à venir. Récemment, le ministère de la Santé a conseillé à toutes les personnes non vaccinées de le faire immédiatement. Plus précisément, il désignait une partie de la population: tous ceux qui sont nés entre les années 70 et 80 (entre 50 et 40 ans, actuellement). Parce que?

Comme nous l'avons dit, à partir de 1981, la vaccination systématique de la population a commencé, ce qui nous a permis de contrôler efficacement la maladie. Pratiquement tous ceux qui sont nés après 80 ans sont vaccinés et ont acquis des défenses. Cependant, tous ceux qui sont nés entre 70 et 80 ans, qui n'ont pas passé la maladie ou dont la vaccination est confirmée, non.

En fait, les données indiquent que ce sont précisément ces personnes qui présentent l'incidence la plus élevée de la maladie. Et pourquoi pas ceux qui sont nés avant? En résumé, avant 70 ans, pratiquement toute la population était exposée au virus de la rougeole. En d'autres termes, ils ont déjà acquis une immunité, car ils ont survécu à la maladie.

En résumé, Toute personne née entre 70 et 80 ans (ou avant) qui n’a pas passé la maladie et n’a pas été vaccinée, ainsi que ceux qui sont nés après mais dans la même situation, ils devraient se rendre au cabinet du médecin dès que possible. Cela est essentiel pour vous protéger et, également, pour protéger le reste de vos pairs.

Immunité de groupe, le secret le mieux gardé des vaccins

La vaccination est le principal facteur qui produit ce que l’on appelle l’immunité de groupe ou collective. Ceci est particulièrement évident dans la rougeole. Cette maladie virale est très virulente et mérite la redondance. Il est facile à transmettre et se propage rapidement. Mais, pour ce faire, vous avez besoin d'infecter des personnes.

Ces personnes deviennent rapidement des vecteurs capables d'infecter les autres, causant le virus à "survivre" la propagationet restant, avec le temps. Cependant, si nous coupons soudainement cette capacité du virus à se propager, la maladie se heurtera à une barrière.

En essayant d’infecter une nouvelle personne et d’être vacciné, le virus ne pourra plus continuer son processus de reproduction. À la fin, il mourra dans le corps de l'hôte (ou avec lui, à son malheur), et son extension s'arrêtera. Plus le nombre de personnes vaccinées est important, plus il est difficile pour le virus de se propager et de se reproduire.

Plus il y a de personnes vaccinées, plus il est facile de protéger même les personnes non vaccinées ou susceptibles. C’est pourquoi il est si important de mener des campagnes de vaccination systématiques pour prévenir la propagation des virus. Ceci est particulièrement vital pour les enfants de moins d'un an., qui ne peuvent pas être vaccinés et sont exposés au virus. L'immunité de groupe est votre meilleure défense. Mais, en outre, il existe un autre problème lié aux personnes non vaccinées.

Virus mutants

Les virus ont une incroyable capacité de mutation. Après tout, ce ne sont même pas des êtres vivants, mais des molécules ultra-complexes. Ils reçoivent en permanence des changements induits par l'environnement (c'est-à-dire nous). Cette capacité à changer leur permet de "s'adapter", d'être différent. Cela peut provoquer une mutation qui leur permet de résister aux anticorps pour lesquels une personne est vaccinée, formant ainsi une nouvelle souche dangereuse.

Mais cela ne se produit que si le virus peut se propager, si nous lui donnons la chance de muter et de changer. Et cela ne se produit que chez les personnes porteuses du virus. En d'autres termes, les personnes non vaccinées. L'éradication du virus est possible par la vaccination, mais les personnes non vaccinées sont une source potentielle de virus résistant.

C’est pourquoi, insistons-nous, la vaccination systématique est si importante, car c’est le meilleur moyen de s’assurer que le virus n’a pas l’occasion de s’adapter à nos défenses. Bien sûr, ce n’est pas le seul moyen "d’adaptation" qui existe, mais L'élimination de cette possibilité est le meilleur atout dont nous disposons pour l'éliminer de notre catalogue de maladies.

La (deuxième) maladie la plus meurtrière de l'histoire

Le paramyxovirus responsable de la rougeole est le deuxième meurtrier le plus meurtrier pour l'homme sur la planète. La maladie est connue depuis plus de 3 000 ans et depuis, nous en sommes conscients. il a repris la vie de plus de 200 millions de personnes. Cette maladie a des marques rougeâtres sur la peau, de fortes fièvres et un inconfort grave. Il est également très mortel pour certaines personnes.

La maladie qui provoque, une fois commencé, Il n'y a pas de remède, mais il faut le passer, si possible. Pour cette raison, il est vacciné, pour le prévenir, avec les marqueurs moléculaires qui "enseignent" à notre corps la nature de la maladie, de sorte qu'il puisse réagir grâce à notre système immunitaire.

En 2016, l'OMS a déclaré que l'Espagne était un pays exempt de rougeole. La dernière épidémie dans le pays s'est produite à Jumilla, dans la région de Murcie, en 2010. 96 personnes ont été touchées, la majorité d'entre elles n'ayant pas été vaccinées. Presque tous les cas, depuis lors, sont liés à des personnes d'origine étrangère.

Les cas de Catalogne, Madrid et Guadalajara ont été particulièrement frappants, avec près de 300 personnes touchées. Malgré les chiffres, certains pays sont sur le point de perdre le statut de pays où la rougeole est éradiquée. L’Espagne n’a pas encore atteint ce stade, mais la situation pourrait se resserrer si des flambées continuent d’apparaître. Dans tous les cas, il sera préférable de s’assurer de notre vaccination et de le faire au cas où cela ne se produirait jamais.

Laissez Vos Commentaires